Fourmies, Éclats d’aubépines… Fusillade du 1er Mai 1891 de Pierre Outteryck

Référence 1 MAI
€15.00
Fourmies, 1er Mai 1891 : toute la ville s'apprête à faire de ce Premier Mai une grande journée de luttes ...
En stock
1
Détails du produit

Fourmies, 1er Mai 1891 : toute la ville s'apprête à faire de ce Premier Mai une grande journée de luttes et de revendications. Tout est prêt. Toute la journée, la tension ne fait que monter. Soudainement sur la Grand-Place, les gendarmes, les militaires, les manifestants… Quelques secondes plus tard, c'est l'horreur… L'armée a tiré sur les manifestants sans armes : 9 morts dont des enfants. Ils manifestaient pour la journée de 8 heures, pour un coin de ciel bleu.

Maria et Kléber furent les héros de cette tragédie. Mais pourquoi les soldats ont-ils tiré sur la foule ?

Ce 1er mai tragique de Fourmies où pour la première fois la République tira sur des travailleurs. Contrecoup de l’émotion populaire à la suite de ce massacre et de la condamnation des deux dirigeants ouvriers, Lafargue et Culine, ce VRP fondateur du PO à Fourmies, à un et six ans de prison, en novembre 1911, Paul Lafargue est élu député. C'est la première fois qu'un responsable du Parti Ouvrier est élu à Lille. Enfin, nous commémorerons en novembre 2021 le centième anniversaire du double suicide de Paul Lafargue et de son épouse Laura, la fille du philosophe Karl Marx.


Enregistrer ce produit pour plus tard